Parole d'Expert - Interview d'Hugues PAROLA, Product Owner WINPAIE+RH

  • Logiciels
  • 30 avril 2019

Alors que les équipes CEGAPE préparent les prochaines Assises du CSIESR qui se dérouleront du 13 au 16 mai à Strasbourg, Hugues PAROLA, Product Owner nous parle de son parcours ainsi que de la dernière solution SIRH qui sera présentée à cette occasion : WINPAIE+RH

 

 

 

  • Peux-tu présenter ton parcours ainsi que ton rôle aujourd’hui chez CEGAPE ?

J’ai débuté ma carrière professionnelle dans l’associatif avant de rejoindre la Direction des Ressources Humaines de l’Université de Rennes 1. Tout d’abord gestionnaire, puis coordinateur paie, j’ai ensuite été chargé du pilotage de la masse salariale. En 2012, j’ai été nommé à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes en responsabilité des ressources humaines de l’établissement. Depuis octobre dernier, j’ai rejoint CEGAPE en tant que Product Owner de la solution WINPAIE+RH afin que mon expertise fonctionnelle bénéficie à ce projet novateur. J’espère ainsi pouvoir contribuer pleinement à ce qu’il réponde aux fortes attentes des acteurs RH de la fonction publique d’Etat.

 

 

  • Comment envisages-tu l’avenir avec l’évolution de la fonction des ressources humaines ?

Il y a déjà plusieurs années, nous avons pris conscience qu’il fallait, dans nos établissements, passer d’une gestion du personnel à une gestion des ressources humaines, qu’il convenait dorénavant d’élaborer et mettre en œuvre de vraies politiques RH avec un portage politique fort. Accompagner les agents dans leur quotidien et leur parcours, œuvrer à développer leur engagement et leurs compétences, favoriser la qualité de vie au travail et réfléchir aux problématiques de management sont autant de sujets devenus, à juste titre, des priorités pour les gouvernances. Dans le même temps, l’inflation réglementaire n’a jamais été autant d’actualité pour les services de gestion, tout autant qu’une contrainte budgétaire de plus en plus forte. Il faut donc continuer à se professionnaliser également dans ce domaine de la gestion et du contrôle de gestion. C’est une constante, les attentes sont toujours plus grandes au niveau de la fonction RH. Si les services sont engagés dans une démarche d’amélioration continue, les outils mis à leur disposition doivent s’inscrire eux aussi dans ce mouvement, sous peine de grandement fragiliser les agents qui œuvrent chaque jour sur ces missions et nuire au service rendu.

 

  • Et le SIRH dans tout ça, quel rôle joue-t-il ?

Le SIRH c’est justement l’enjeu majeur dont je viens de parler. Car aujourd'hui, qu’est-ce que la réalité des SIRH dans les établissements ? Une somme d’outils mis à disposition des acteurs : la gestion administrative d’un côté, la gestion de la paie de l’autre, parfois une application pour gérer le temps de travail, une autre pour les entretiens professionnels, des outils de pilotage « maison » et/ou non adaptés, des outils pensés pour la gestion des services d’enseignements, etc… Et, c’est l’humain qui fait le lien entre les données, avec une pression forte sur les résultats attendus, en particulier sur l’articulation et la nécessaire complétude GA/paie. Forcément, c’est souvent au détriment de l’accompagnement humain des agents gérés, surtout dans les plus petits établissements. Le SIRH doit donc nécessairement mieux épouser la fonction RH d’aujourd’hui et l’accompagner dans sa globalité. L’urgence est d’offrir aux utilisateurs de premier niveau, les gestionnaires, les moyens d’améliorer leur gestion, de la sécuriser et de leur rendre ce temps qui leur fait défaut actuellement pour œuvrer sur un accompagnement de qualité. Mais pas seulement. Au-delà, le SIRH doit devenir le support fiable et performant du pilotage de la plus grande richesse des établissements, la ressource humaine, et donc permettre de la positionner ou repositionner naturellement au centre des SI et des processus de décision.

 

  • Qu’est-ce qui différencie WINPAIE+RH des solutions concurrentes aujourd’hui ?

Personnellement, je n’aime pas parler des solutions concurrentes. Il est certain que dans mes fonctions précédentes, si j’avais trouvé sur le marché la solution qui réponde à mes attentes en terme de SIRH, je ne serai pas aujourd’hui à œuvrer pour la concevoir. Sauf qu’à ce stade, nous sommes toujours en développement alors que les solutions concurrentes ont, elles, le mérite d’exister et d’être en prod chez des clients. Je me concentre donc sur nos propres défis, avec beaucoup d’humilité, car le chemin est encore jalonné de difficultés, y compris pour réaliser le premier d’entre eux, à savoir proposer un véritable outil de gestion intégrée : « Je saisis ou je produis un acte administratif, même par anticipation, mon ou mes mouvements de paie induits sont créés sans autre intervention de ma part  et il ne me restera plus qu’à les valider quand nous serons arrivés en paie du mois d’effet ».  Cet outil, personnellement, je l’attends depuis 2003. Je comprends mieux, à présent, pourquoi il est si difficile à concevoir et pourquoi les gestionnaires l’attendent toujours en 2019. Mais, pour notre équipe, pouvoir répondre à cette attente est en bonne voie de finalisation pour devenir enfin une réalité. Qui plus est, dans une ergonomie moderne, où tout est pensé pour le confort de l’utilisateur. Le lot suivant sera orienté pilotage, à destination d’un autre type d’utilisateurs, qui ne sont pas moins en attente d’outils adaptés à la réalité de leur quotidien. Ces problématiques ont également été les miennes. Je réfléchis dores et déjà à ce que notre solution soit en parfaite adéquation avec elles.

 

  • Combien de temps faut-il compter pour mettre en œuvre un projet WINPAIE+RH? 

Je pense que nous manquons encore de recul sur ce sujet. Nous nous sommes lancés dans un challenge supplémentaire en déployant nos premiers clients parallèlement à la fin de nos développements sur le lot GA/paie. Nous sommes toujours en train d’éprouver nos stratégies de reprise de données, stratégies que nous souhaitons également être le fruit d’une réflexion commune avec nos sites partenaires et nos premiers clients. Par ailleurs, nous ne sommes pas non plus dans le cadre d’une mutation d’un outil unique vers un autre. Il faut prendre en compte que nos clients ont des solutions existantes de gestion administrative très diverses, que certains n’en ont pas, que certains viennent de l’enseignement supérieur ou que d’autres dépendent de tutelles différentes… La reprise de données est donc un projet dans le projet. Aujourd’hui, nous estimons à une année le temps nécessaire au déploiement, entre la réunion de lancement et la mise en production, mais cela reste une durée estimative. Quand nos process seront industrialisés, nous pourrons affiner cette estimation.

 

  • Quels conseils donnerais-tu à un client souhaitant se lancer dans un projet SIRH ?

Considérer ce projet à sa juste mesure, à savoir un projet d’établissement structurant, ne pas minimiser son importance et son ampleur. C’est l’occasion de pouvoir penser ou repenser ses pratiques de gestion et son organisation. C’est un projet majeur qui doit être porté politiquement et qui mérite que des moyens humains complémentaires lui soient consacrés, à minima au niveau de la coordination des acteurs de l’établissement par le biais du management de projet. Pouvoir également dédier du personnel à la reprise de données, un mix entre fonctionnel et technique, est également préconisé. Enfin, il convient à mon sens de considérer le SIRH pour ce qu’il est, à savoir un outil. Un outil de pointe, un outil complet, mais simplement un outil.  J’ai parfois l’impression que certains aimeraient qu’il soit plus que ça. Pour imager, notre outil ne sera pas doter d’intelligence artificielle. Il faudra toujours de la compétence humaine pour en tirer le meilleur. Nous allons par exemple développer des fonctionnalités pour aider au pilotage de la masse salariale mais il conviendra toujours d’avoir un chargé de pilotage formé aux concepts pour en tirer parti. WINPAIE+RH ne fera pas le travail à sa place. De même, l’établissement ne pourra pas se passer de gestionnaires confirmé(e)s. Mais en leur offrant un outil à la pointe, en améliorant le confort et la sécurité de leur gestion, donc en contribuant ainsi à leur qualité de vie au travail, l’établissement met toutes les chances de son côté pour favoriser leur engagement sur la durée.

 

Interview réalisée par Sébastien RAMET, pour CEGAPE

 


 

Pour aller plus loin, découvrez nos solutions logiciels et nos formations :

 

WINPAIE+RH | la solution SIRH de CEGAPE pour gérer la carrière et la paie de vos agents titulaires ou contractuels dans un outil unique intégré

 

ACCILINE + pour piloter, mesurer et réduire ses risques professionnels

 

WIN-PAIE | pour la gestion de votre paie à façon et le pilotage de votre masse salariale

 

INDELINE | pour la gestion du risque et des dossiers chômage

 

Retrouvez l'intégralité de nos formations métiers et logiciels sur notre Catalogue 2019 !

En chiffres