Brève RH - Août 2019 - La FHF réclame 4 nouveaux critères de pénibilité

  • Retraite
  • 01 aôut 2019

C'est par un courrier envoyé ce 26 juillet à Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites que la FHF a demandé un élargissement des critères de pénibilité afin d'y inclure 4 situations concernant en premier lieu les agents de la fonction publique hospitalière (FPH).

En effet, d'après la fédération, les 6 critères de pénibilité actuels ne permettent pas de traduire toute la réalité du quotidien des personnels des établissements publics de santé et médico-sociaux. Ainsi, seuls les points concernant le travail de nuit et le travail en équipe successives alternantes pourraient leur être applicable. De plus, la reconnaissance de cette pénibilité devrait également se traduire par le maintien d'un départ anticipé significatif, notamment pour les aides-soignants et les métiers ouvriers de la FPH.

Ainsi, selon la FPH, les 4 nouveaux critères de pénibilité à intégrer seraient les suivants :

  • Le travail en situation d'urgence vitale et en situation sanitaire exceptionnelle
  • Le piétinement et la station debout prolongé
  • Le port de charge et la manutention

À lire les dernières préconisations de Jean-Paul Delevoye pour la future réforme des retraites, les dirigeants hospitaliers semblent craindre que la suppression de la catégorie active et des autres dispositifs de départs anticipés ou encore de bonification ne pénalisent fortement les paramédicaux (aides-soignants, auxiliaires de puériculture, aides médico-psychologues, etc...).


Pour aller plus loin, découvrez notre offre de conseil en performance hospitalière ainsi que nos formations intra :


Retrouvez l'intégralité de nos formations métiers et logiciels sur notre Catalogue 2019 !


Sources et références :

https://abonnes.hospimedia.fr/breves/20190730-protection-sociale-la-fhf-reclame-a-jean-paul



En chiffres